Tout savoir sur la conduite supervisée

Contrairement à la conduite accompagnée, la conduite supervisée est uniquement réservée aux majeurs. Cette formation permet aux apprenants de parfaire leur conduite afin de passer plus facilement leur examen de conduite. Diverses démarches, formalités et règles sont affectées à ce type de conduite. En quoi consiste donc la conduite supervisée et quels sont ses avantages ?

Conduite supervisée

Règles et formalités de la conduite supervisée

La conduite supervisée est un mode de conduite réservé aux majeurs qui veulent perfectionner leur conduite dans le cadre de l’obtention de leur permis. Après un échec à l’examen pratique du permis ou à la fin d’une formation initiale, cette formation est idéale pour avoir plus facilement son permis. Dans ce cadre, pour bénéficier de la conduite supervisée il faut être âgé de 18 au moins, avoir réussi l’examen du Code de la route et avoir suivi 20 heures minimum de cours de conduite. Pour commencer sa formation, l’apprenti conducteur doit avoir son code, l’accord de son moniteur, l’accord de son assureur (s’il avait échoué au préalable à l’examen pratique de conduite) ainsi qu’une attestation de fin de formation délivrée par son auto-école.

Déroulement de la conduite supervisée

Pour bénéficier des cours de conduite supervisée, l’apprenant doit être assisté par un accompagnateur comme dans le cadre de la conduite accompagnée. L’accompagnateur doit être âgé d’au moins 23 ans. Il doit être titulaire d’un permis B datant de 5 ans minimum. Il peut y avoir un ou plusieurs accompagnateurs pour un élève. La formation dure au moins 3 mois, période au cours de laquelle il faudra parcourir au moins 1000 km. Le candidat doit tenir un livret d’apprentissage dans lequel il note ses questions, ses observations et son amélioration. Son moniteur doit également le remplir. Il faut que ce livret soit bien rempli, car il peut être contrôlé par l’inspecteur le jour de l’examen de conduite. Des rendez-vous obligatoires en auto-école sont également requis pour juger les capacités de l’apprenant.

Avantages de la conduite supervisée

La conduite supervisée ne permet pas d’avoir plus de points en peu de temps comme dans le cas de la conduite accompagnée. Toutefois, il offre de nombreux autres avantages non négligeables. En effet, grâce à cette formation le candidat acquiert plus de confiance en lui et maîtrise également mieux la conduite puisqu’il est confronté aux conditions réelles de la circulation. C’est là un atout supplémentaire pour passer avec succès son examen de conduite. Si un candidat avait échoué à son permis, il a la chance de reprendre en économisant sur le coût des heures de conduite puisque ce mode de conduite est moins coûteux.